Parfait pour : Maintenir une ménopause calme et confortable

Nom botanique : Trifolium Pratense

Famille botanique : Fabacées

Partie de la plante utilisée : Partie aérienne

Substances actives : Saponines, flavonoïdes (isoflavones), coumarines, tanins huile essentielle

Origine : Europe Centrale

Bienfaits :
Le Trèfle Rouge contient les quatre principales isoflavones (biochanine, formononétine, génistéine, daidzeine) qui lui donne une action ostrogénique. Il est en effet utilisé pour son rôle bénéfique sur les troubles féminins car il permet de réduire les désagréments liés au déficit en œstrogènes survenant à la ménopause. Il aide notamment à aborder de façon plus sereine cette période en atténuant les bouffées de chaleurs, la transpiration et les sueurs associées, ainsi qu’en calmant l’irritabilité et la nervosité.

Histoire :
Aussi appelé « Trèfle des prés », « trèfle violet » ou encore « queue de renard », le Trèfle Rouge est une plante que l’on trouve abondamment dans différents pays d’Europe. A l’Antiquité, les druides la considéraient comme une plante sacrée et lui attribuaient le pouvoir de repousser les mauvais esprits. Le Trèfle Rouge est aussi une plante importante de la pharmacopée traditionnelle en Asie. On l’utilisait comme plante dépurative, notamment pour soulager les problèmes de peau et dégager les voies respiratoires.

À retrouver dans : Le Féminin

Retourner à la liste complète des adaptogènes Hygée