Comment stimuler la pousse des cheveux en automne ?

Les cheveux en automne ont tendance à tomber beaucoup plus qu’à n’importe quel autre moment de l’année. On vous rassure, c’est totalement normal ! Mais la question que vous vous posez sûrement c’est, pourquoi ?

Avec l’été et le soleil, les cheveux poussent plus vite et le cheveu arrive en phase de fin de vie à partir de septembre / octobre. Ce phénomène normal peut inquiéter de manière compréhensible certains. À cela s’ajoute le stress et la fatigue qui ne font pas bon ménage avec les cheveux.

Voici nos conseils pour limiter au maximum cette chute capillaire saisonnière.

Tout d’abord, nous parlons souvent de la chute des cheveux mais savez-vous comment poussent les cheveux ?

Les cheveux poussent au niveau de la racine au niveau d’un follicule de la peau (ici le cuir chevelu). Les nutriments et l’oxygène sont fournis à la racine des cheveux grâce au sang qui circule vers ce follicule. Ce processus naturel aide les cheveux à pousser.

Pour accélérer la pousse des cheveux, il existe plusieurs moyens. Il est important de préciser que la génétique a tout de même un rôle dans le maintien de la croissance d’un cheveu mais il existe d’autres facteurs qui peuvent entrer en jeu.

Vérifier son apport en protéines et ne pas avoir de régimes restrictifs

Un régime restrictif peut diminuer les ressources en nutriments nécessaires pour la croissance des cheveux. Lorsque le corps est stressé par un régime alimentaire drastique, la croissance du cheveu a une priorité plus faible que d’autres fonctions vitales du corps humain. C’est pour cela qu’une alimentation équilibrée et un apport suffisant en protéines (0,83 x son poids corporel par jour) est important pour une croissance optimale des cheveux. Les protéines (dont certains acides aminés) permettent d’empêcher d’avoir des cheveux secs ou cassants.

Si vous mangez de la viande, misez sur ces protéines animales : viande blanche (poulet, dinde), produits laitiers et œufs.

Du côté des protéines végétales, consommez des légumineuses (pois-chiches, lentilles...) et des oléagineux (noix, graines...).

 
Booster son profil nutritionnel avec des compléments alimentaires

S’il faut avoir une alimentation équilibrée, certains vitamines, minéraux ou acides gras sont particulièrement importants pour la santé du cheveu et sa croissance. Ils peuvent être utilisés comme complément alimentaire.

La Biotine ou vitamine B8 est une vitamine dite « neuve » d’après Food and Nutrition Board. Elle joue un rôle dans la croissance et le fonctionnement énergétique normale de l’organisme. Cette vitamine hydrosoluble est souvent combinée avec la vitamine B5. Des études scientifiques ont prouvé qu’une carence en biotine pouvaient entraîner la perte de cheveux.

La vitamine C est connue pour son action antioxydante. Elle protège la microcirculation capillaire et permet aussi l’assimilation du fer non-héminique. Le manque de fer est la première traduction d’une chute de cheveu. Elle a un rôle dans l’apport sanguin normal (hémoglobine) vers le bulbe du cheveu.

Les omégas 3 sont des acides gras polyinsaturés que le corps ne peut pas fabriquer seul. Il doit être apporter par l’alimentation (poissons gras, huiles de lin, chia...) ou par supplémentation. Ils se trouvent dans les cellules qui bordent le cuir chevelu et jouent un rôle d’hydratant du cuir chevelu et des cheveux. Ils augmentent la densité des cheveux et réduisent par la même occasion leur chute.

D’autres articles scientifiques ont pu montrer une amélioration de la pousse des cheveux après une supplémentation du MSM (composé avec du soufre minéral), de l’extrait de tige de bambou, etc.

Notre complément alimentaire La Chevelure a été pensé pour apporter tous les nutriments intéressants pour fortifier la structure du cheveu, ralentir la chute et accélérer la pousse des cheveux. Notre plante adaptogène, L'Amla est une source riche en vitamine C, flavonoïdes, complexes de vitamines E et B et caroténoïdes. Il protège la peau contre le stress oxydatif causé par les radicaux libres.

Nous avons également ajouté du Bambou, plante riche en silice qui reminéralise et fortifie les cheveux, du MSM qui rend le cheveu tenace et rigide (le soufre est utile à la croissance des cheveux. D’ailleurs, les moutons augmentent leur production de laine avec une alimentation enrichie en MSM), des vitamines B8 et B5 et des acides aminés pour tous leurs bienfaits expliqués plus haut.

Retrouvez La Chevelure pour maintenir et améliorer la qualité des cheveux.

Essayer les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent aussi favoriser la pousse des cheveux. Il existe de nombreuses études qui ont révélées des croissances de cheveux en utilisant ces huiles (Romarin, Menthe Poivrée, Ylang-Ylang, Jojoba...). Elles ralentissent la chute des cheveux et stimule leur pousse. Les actions se font au niveau des follicules pileux et de la circulation du sang.

Limiter les colorations

Les produits chimiques changent la texture des cheveux. Ces derniers exercent une pression et peuvent entrainer la casse.

Stimuler la pousse avec le massage du cuir chevelu

En plus d’aider à se détendre et à soulager le stress, un massage quotidien favorise la pousse du cheveu en aidant à dilater les vaisseaux sanguins sous la peau. Cela rend les cheveux plus forts et denses. Il suffit de se masser 2 à 3 minutes tous les jours. A ajouter dans sa routine le soir par exemple.

Vous pouvez bien évidemment suivre ces conseils toute l’année pour avoir la plus belle crinière, été comme hiver.