Rencontre avec Cynthia Hayek, ostéopathe, professeure de yoga et coach

Hello Cynthia, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis ostéopathe, professeure de yoga et coach chez Dynamo Cycling. Hyper-active, hyper curieuse, j’aime mon quotidien à multi casquettes !

D’abord formée en ostéo à Paris, j’ai ensuite passé 3 ans à Montréal où je suis tombée amoureuse de l’hygiène de vie des québécois, leur passion pour le sport et le grand air. J’y ai d’ailleurs obtenu une certification en nutrition qui enrichit mon traitement ostéopathique. Suite à mon expérience canadienne, je décide de partir en Thaïlande pour visiter le berceau des thérapies manuelles et passer un diplôme en massage thaï à Chiang Maï. De retour à Paris, je m'installe en cabinet où je reçois des patients de tout âge et de tout milieu, des bébés aux personnes âgées, et surtout des sportifs. Soucieuse de la prévention des troubles musculo squelettiques, j'interviens également au sein des entreprises, en temps qu'ostéopathe et formatrice. L'objectif des formations que j'anime est d'enseigner aux actifs, quels que soient leurs domaines, comment préserver un corps sain en adoptant une bonne posture au travail, et en trouvant hygiène de vie appropriée.

Mes formations de professeure de yoga et de coaching arrivent ensuite, naissant de ma propre passion pour le sport et l’envie de donner aux gens l’envie de prendre soin d’eux.

Aujourd’hui je jongle entre mes différents métiers. Mais la réalité est qu’ils ont tous le même objectif : maintenir la mobilité, le bien-être et un équilibre sain.

Pourquoi as-tu décidé de te tourner vers le yoga ? En quoi est-ce complémentaire de l’ostéopathie ?

Je pratique le yoga depuis très longtemps et il m’a apporté un équilibre tant au niveau physique par la souplesse, la force, la mobilité, qu’au niveau de la gestion de mes émotions.

J’ai fait mon tout premier cours de yoga suite à un accident de la route. Une voiture m’a renversé à l’âge de 11 ans et fracturé mon bassin. Suite à cet épisode, j’avais des douleurs dans le bas du dos malgré ma rééducation et ma maman a décidé de m’emmener au yoga. Je ne vous cache pas qu’à 11 ans, ça n’a pas été le coup de foudre ! Mais quelques années après j’y suis revenue et cette pratique m’a non seulement soulagée mais a également développé une envie d’aller plus loin dans l’amélioration de mes capacités.

Afin d'apporter une continuité entre le traitement efficace de la douleur par l’ostéopathie et la préservation d’un bien être sur le long terme, j'ai décidé de transmettre à mon tour les bienfaits du yoga à mes patients. La prise de conscience de son corps que confère la pratique sur le tapis est un pouvoir essentiel pour la santé.

Que représente le sport pour toi ?

Le sport est une nécessité, un plaisir, un exutoire, un moyen d’expression, une passion, un outil de santé, une possibilité de faire des rencontres... Bref le sport sous toutes ses formes est une source considérable pour répondre à nos multiples besoins du quotidien, physiques et mentaux.

Tu es aussi formée en nutrition, quel rôle joue l’alimentation ?

L’alimentation a un impact sur toutes nos fonctions. Faire du sport, dormir, se concentrer, limiter les douleurs musculaires/articulaires, avoir une belle peau, un bon transit …. Chaque aliment que tu mets dans ton corps a des propriétés qui pourront soutenir tes besoins… ou au contraire en provoquer davantage !

Les aliments trop sucrés, transformés, riches en mauvaises graisses, vont établir une acidité dans le corps. Cette acidité fragilise l’organisme, le rendant plus vulnérable face aux contraintes et aux agressions, mais aussi incapable de s’auto-régénérer.

Au contraire, grâce à une alimentation saine on peut créer un terrain favorable à notre développement, à une santé globale. On peut même cibler des besoins spécifiques, comme par exemple soigner des maux de tête, diminuer les symptômes des pathologies inflammatoires ou améliorer ses performances.

Comment gères-tu ton planning chargé et ton stress au quotidien ?

D’abord par la simple notion que j’ai fait le choix d’avoir ce planning. J’ai l’immense conviction que si on choisit le rythme de son quotidien, nous n’en sommes plus victimes mais maitres : j’ai le pouvoir d’accélérer comme de ralentir. Surtout, si j’ai choisi ce planning, c’est par passion pour tout ce que je fais ! Aimer ce qu’on fait retire un premier stress.

Après, forcément, il faut se donner les moyens de maintenir un tel rythme. Moi ça passe par des bonnes nuits de sommeil, une alimentation équilibrée et des moments pour moi.

Je me couche rarement après minuit en semaine, mes assiettes sont remplies de légumes et de fruits, je m’aère souvent à la mer ou la campagne, je chérie ma famille et mes amis qui font partie de cet équilibre.

As-tu des routines du matin ou du soir pour te sentir bien dans ton corps et dans ta tête ?

Le matin j’essaye de ne pas trop regarder mon téléphone. Je sors mon chien et cela permet de commencer la journée avec une balade dans un Paris encore calme. Puis je prends toujours le temps de m’asseoir pour mon petit déjeuner. Commencer la journée en douceur avec mon amoureux et mon chien, c’est bête à dire comme ça, mais ça vaut de l’or avant que tout ne s’accélère !

Le soir j’ai ma routine de peau qui est comme un moment à moi avant de me coucher.

Tu as testé L’Énergie qui booste les performances physiques, qu’en as-tu pensé ? Comment as-tu aimé la consommer ?

J’ai adoré mettre L'Énergie dans mon latte soja tous les matins. Le goût de cannelle se marie à la perfection avec le café et j’ai réellement sentie le boost dans une période de rentrée qui a été très intense !

--

Retrouvez Cynthia sur www.cynthiahayek.com et chez Dynamo et Riise

Powder up your day!