Les 10 principes de l’alimentation intuitive

Par Lizette Scialom, coach bien-être et nutrition

 

Pour tout savoir sur l'alimentation intuitive, n'hésitez pas à consulter notre 1er article.

Dans leur livre sur l'alimentation intuitive, Evelyn Tribole et Elyse Resch exposent 10 principes de base de cette philosophie. Voici une guide rapide :

  1. Rejeter la mentalité de régime (Diet mentality)

La mentalité de régime est l'idée qu'il existe qu’un régime qui vous conviendra, basé sur des règles, compter les calories ou suivre un plan. L'alimentation intuitive est l'anti-diète.

  1. Honorer sa faim

La faim n'est pas votre ennemi. Répondez à vos premiers signes de faim en nourrissant votre corps. Si vous vous laissez aller à une faim excessive, vous risquez de trop manger.

  1. Faire la paix avec la nourriture

Débarrassez-vous des idées sur ce que vous devez ou ne devez pas manger.

  1. Défier la police de l'alimentation

La nourriture n'est pas bonne ou mauvaise et vous n'êtes pas bon ou mauvais pour ce que vous mangez ou ne mangez pas. Remettez en question les pensées qui vous disent le contraire.

  1. Respecter sa satiété

Tout comme votre corps vous dit quand il a faim, il vous dit aussi quand il est plein.

Écoutez les signaux de satiété confortable. Pendant que vous mangez, vérifiez avec vous-même, si vous avez encore faim ou si vous vous sentez rassasié.e et satisfait.e.

  1. Re-découvrir le plaisir de manger

Rendez votre expérience alimentaire agréable. Prenez le temps de vous assoir et déguster en pleine conscience un repas qui satisfait vos papilles. La sensation de satisfaction et satiété commence naturellement lorsque vous lâchez les restrictions sur les types et les quantités de nourriture et que vous mangez lorsque vous avez faim. Au début, la sensation d’être "hors de contrôle" est tout à fait normale, quand la confiance s’installe, vous commencerez à arrêter de manger quand vous êtes confortablement rassasié.

  1. Écouter vos émotions avec bienveillance

Mangeur émotionnel, c'est lorsque nous mangeons pour des raisons autres que la faim physique, par exemple en utilisant la nourriture pour aider à masquer des émotions désagréables.

  1. Être bienveillant avec son corps

Le respect du corps signifie que vous écoutez votre corps, que vous prenez soin de lui physiquement et mentalement. Aimer son corps n'est pas une condition préalable pour le respecter. Vous pouvez le respecter, quel que soit votre sentiment à son égard, car le respect commence lorsque vous reconnaissez que vous êtes unique et parfait comme vous l'êtes, quel que soit l'aspect de votre corps.

  1. Bouger : mouvement et exercice physique - ressentir la différence

De nombreuses personnes font de l'exercice physique pour perdre du poids.
Trouvez des moyens de bouger votre corps qui vous plaisent, qui vous font du bien, qui vous donne de l’énergie et vitalité. Stop à la fixation sur le nombre de calories vous avez brûlez ! Quels sont vos ressentis après l'effort physique ? Gagnez-vous en énergie ? Dormez-vous mieux ? Trouvez-vous plus de souplesse ? Ressentez-vous moins de douleurs et raideurs ?

  1. Prendre soin de sa santé de façon globale

Être en bonne santé ne signifie pas manger "parfaitement". Quand on fait confiance à son intuition, on mange des aliments qui font du bien à nos papilles et à notre santé. Sans être dans l’obsession de l’aliment-santé.

---

Lizette Scialom est coach bien-être et nutrition, certifiée "Mind Body Nutrition Coach". Elle pratique au Centre Vitruve, un centre médical spécialisé dans la prise en charge globale et intégrative du corps et de l’esprit. 

poudrez votre journée !