RENCONTRE AVEC LAURE BOUGUEN, FONDATRICE D'HO KARAN

Bonjour Laure, peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours en quelques mots ?

Je m’appelle Laure Bouguen, je viens d’avoir 30 ans et je suis entrepreneuse depuis 6 ans maintenant. J’ai créé HO KARAN pendant mes études en école de commerce avec la volonté de montrer que le chanvre (ou cannabis sativa) soigne, qu’il apaise, et qu’il peut nous permettre de consommer et produire de manière plus responsable. Bref que c’est qu’une seule plante et la réponse à des dizaines de problèmes !

Parle-nous de ta marque Ho Karan et de votre mission au quotidien ?

La mission de HO KARAN est de déstresser les urbains grâce aux propriétés apaisantes du chanvre. Pour cela nous avons créé des produits (huiles sublinguales, infusions, crèmes, sérums…) mais également des expériences comme notre No Stress Studio à l’hôtel Hoy où nous proposons trois soins complets avec des thérapeutes holistiques.

Quels sont les bienfaits du chanvre et du CBD ? 

Le cannabidiol (CBD) est un des cannabinoïdes de la fleur de chanvre. Le plus connu est le THC, qui est psychotrope et prohibé, mais il existe plus de 120 cannabinoïdes. Le CBD est non psychotrope, mais il est apaisant et relaxant. On peut l’utiliser aussi bien huile sublinguale ou infusion pour se déstresser qu’en application topique. Le COSING (la grande base de données européenne des ingrédients cosmétiques) a également reconnu le CBD comme antioxydant, anti-séborrhéique et protecteur de la peau. Il peut donc être utilisé pour ralentir le vieillissement cellulaire et lutter contre les radicaux libres, comme pour réguler l’excès de sébum.

D’autres parties de la plante de chanvre sont très intéressantes comme les graines qui fournissent une huile très bien équilibrée en acides gras essentiels qui vont venir régénérer la peau ou permettre de se supplémenter en oméga 3 ou l’huile essentielle issue de la distillation de la fleur qui est antibactérienne et très apaisante. 

Tout est bon dans le chanvre !

Comment parvenez-vous à faire de la pédagogie sur cette plante qui suscite encore beaucoup d’interrogation ?

On crée beaucoup de contenu : sur nos réseaux sociaux, notre blog, et maintenant via un podcast. On travaille également en partenariat avec des professionnels du bien-être (naturopathes, sophrologues, professeurs de yoga…) et des créateurs de contenus sur instagram et youtube, qui se font le relai de la marque.

On a également co-fondé le Syndicat Professionnel du Chanvre en 2017 pour faire de la pédagogie auprès des décideurs politiques et permettre de faire avancer la réglementation autour du chanvre afin que les consommateurs aient accès à des produits sains.

Comment gères-tu ton quotidien d’entrepreneuse ?

J’ai un quotidien très différent depuis quelques mois. Avant la crise du covid nous avions un bureau à Nantes et un bureau à Paris et je faisais des aller-retours quasi hebdomadaires entre les 2 villes et équipes. Nous travaillons désormais entièrement en remote. J’ai donc fait le choix de quitter Nantes, la ville où j’ai débuté HO KARAN, pour aller explorer d’autres contrées et notamment le Portugal qui m’attirait beaucoup. Je vis dans des coliving, des airbnbs ou chez des amis parfois, et je reviens une fois par mois à Paris et Nantes pour des rdv et voir l’équipe. Nous travaillons très bien à distance avec des points en visio, par téléphone, par email ou slack. 

Quels sont tes tips bien-être et anti-stress ? Comment aimes-tu te ressourcer ?

Je pense que le bien-être est avant tout un état d’alignement entre qui on est, qui on veut être et ce qu’on fait pour y parvenir. C’est une quête perpétuelle car il est compliqué de bien se connaître et on change au cours de notre vie. Ça repose de surcroît sur un ensemble de facteurs : la santé, l’amour, la réussite économique, sociale etc… Pendant des années j’ai fait des “roadmaps” pour HO KARAN, des plans annuels que je présentais à mes équipes et à mes investisseurs et que je m’engageais à réaliser. Je partais du principe que ma vie personnelle devait suivre ce plan également. Cette année j’ai fait une roadmap personnelle, complètement décorrélée de celle de mon entreprise, avec mes propres objectifs en termes de santé, de sport, d’endroits que je veux visiter, d’amis avec qui je veux passer du temps etc… Et chaque dernier dimanche du mois je la relis pour voir où j’en suis, si j’ai finalement rajouté ou enlevé des choses. C’est une sorte de check up personnel pour vérifier que je suis toujours bien dans mes baskets, alignée entre ce que je fais et ce que je veux être, et où je me demande si j’apprécie autant le chemin que la destination. 

Lors du premier confinement j’étais dans mon appartement, seule à Nantes, et ce qui m’a le plus manqué c’est l’eau. J’adore autant être sur l’eau que sous l’eau. Je pratique l’apnée et c’est une des méthodes les plus relaxantes que j’aie trouvée. Depuis que j’ai rendu mon appartement début 2021, je me suis donc toujours installée près de la mer, qui est le meilleur endroit pour me ressourcer.

Enfin, tu as testé La Sérénité d’Hygée, qu’en as-tu pensé ?

Evidemment ! Je mets la poudre Sérénité dans ma gourde le matin. Je bois beaucoup d’eau donc je l’ai généralement finie vers midi. Le goût est légèrement âpre mais cela ne me dérange pas. Pour ceux qui sont sensibles au goût, il suffit de la mettre dans un thé ou un yaourt plutôt que directement dans l’eau. Je suis également une grosse consommatrice de CBD donc entre les adaptogènes et les cannabinoïdes, mes journées sont plutôt sereines :)

---

Plus d'informations sur Ho Karan 

poudrez votre journée !